SOINS
ADULTES

L’adulte vient consulter un ostéopathe pour des raisons très variées. Le travail, la famille, les trajets en voiture,sont souvent source de stress et de douleur.

Il y a la douleur chronique (depuis plusieurs semaines voir plusieurs années) et la douleur ponctuelle (le blocage). L’ostéopathe agit sur ces deux types de douleur.

Il est préférable de ne pas trop attendre avant de venir consulter.

DANS QUELS CAS
CONSULTER :

• Douleurs de la colonne vertébrale

• Douleurs articulaires et musculaires (entorses, tendinites, traumatismes sportifs...)

• Névralgies (sciatiques, cruralgies, névralgies cervico-brachiales, névralgies d’Arnold, névralgies faciales)

• Troubles digestifs (certains troubles de la déglutition, fausses routes, brûlures d’estomac, nausées, colites spasmodiques, difficultés de digestion, diarrhées ou constipations chroniques

• Troubles gynécologiques, règles douloureuses, syndrome prémenstruel, douleurs aux rapports sexuels.

• Troubles urinaires (infections urinaires à répétition) et sphinctériens

• Troubles ORL (otites à répétition, sinusites à répétition, acouphènes)

• Migraines, maux de tête fréquents

• Mauvaise circulation sanguine, jambes lourdes, syndrome des jambes sans repos.

• Vertiges (après avis médical)

• Stress chronique et ses conséquences (sensation d’oppression, palpitations sur un cœur sain, vertiges ou céphalées de tensions)

• Anxiété, troubles de l’humeur

• Troubles du sommeil

• Après un traumatisme (accident de la route, chute sur les fesses, le dos, la tête, fracture après consolidation, entorse), il est conseillé de consulter un ostéopathe même si l’imagerie médicale est normale. Dans l’idéal, il faut consulter le plus rapidement possible, mais on peut également faire un bilan en cas de traumatisme ancien.

•Après une opération (cicatrices, récupération de mobilité de l’ensemble des articulations, difficultés à récupérer,etc.)

SOINS
FEMMES ENCEINTES

Lors de la grossesse, le corps de la femme va subir des modifications de deux types : hormonale et mécanique.

Ces transformations sont physiologiques mais elles peuvent créer des dysfonctions ou augmenter l’intensité de dysfonctions déjà présentes avant la grossesse.

PENDANT
LA GROSSESSE:

La grossesse gémellaire (ou les grossesses multiples) peut augmenter certaines douleurs.

Il peut s’agir de troubles :

• Mécaniques : douleurs au niveau lombaires, sacrum, coccyx, sciatique, etc.

• Viscéraux : ballonnements, constipation, difficultés de digestion

• Circulatoires : jambes lourdes, hémorroïdes

• Gynécologiques : spasmes, douleurs au cours des rapports.

Le traitement consistera essentiellement à redonner de la mobilité aux différentes structures et à diminuer les tensions.

Il n’est pas nécessaire de venir consulter tous les mois. En cas d’absence de douleur, une consultation par trimestre suffit !

Le traitement ostéopathique que je pratique n’est ni dangereux ni douloureux pour le futur bébé car il est totalement adapté et spécifique à la femme enceinte en fonction de son terme. Aucune technique dite « structurelle » (craquement) n’est pratiquée.

AVANT
L’ACCOUCHEMENT:

La femme enceinte peut suivre les cours de préparation à l’accouchement et faire une séance d’ostéopathie (en complément) lors du dernier trimestre. Mon travail aura alors pour but de travailler au niveau du bassin afin qu’il y ait le moins de restriction de mobilité possible. L’accouchement pourra en être facilité. Sachez que lors de l’accouchement, la position « gynécologique » n’est pas obligatoire, et que parfois il est plus aisé d’accoucher en décubitus latéral (sur le coté). Parlez-en avec votre sage-femme !

EN
POST PARTUM:

Lors de la consultation postnatale, je fais un bilan au niveau du bassin, de la colonne, de la sphère viscérale. En effet, les modifications corporelles se sont mises en place progressivement pendant neuf mois... et brutalement l’utérus est vide ! Les viscères, les ligaments, les os du bassin subissent un changement brutal de situation, ce qui peut être douloureux. Souvent ces patientes viennent consulter pour des douleurs lombaires, coccygiennes, des incontinences ou des douleurs pendant les rapports (dyspareunies).

Le suivi en ostéopathie ne dispense pas la nouvelle maman de faire les séances de rééducation abdominale et périnéale.

SOINS
NOURRISSONS

Un bilan systématique après la naissance est recommandé, car l’accouchement est le premier traumatisme subi par le bébé.

Afin de prendre le nourrisson en charge efficacement, l’ostéopathe interroge le (ou les) parent présent sur le déroulement de la grossesse et de l’accouchement, sur les antécédents et les motifs de consultation. C’est un moment d’écoute et d’échange partagé.

Ensuite, le nourrisson ou l’enfant est allongé sur la table. L’approche ostéopathique consiste à déterminer la cause des troubles par un contact manuel. Les tests et les techniques effectués ne sont pas douloureux. L’approche et le contact se font en douceur. Les manipulations sont en accord avec les « tissus » du patient.

Ce ne sont pas les techniques dites de «cracking».
Il est possible qu’au début de la consultation, le patient soit un peu agité mais au final, quand les tensions disparaissent, le patient est apaisé et parfois s’endort !

A l’issue du traitement, j’explique aux parents mon traitement. Je vois alors s’il est nécessaire de convenir d’un autre rendez-vous.

DANS QUELS CAS
CONSULTER :

  • Accouchement difficile (utilisation de ventouses ou de forceps, cordon autour du cou, souffrance fœtale, césarienne d'urgence ...)
  • Accouchement très long (bébé qui est resté comprimé longtemps avec des contractions, ...)
  • Accouchement très rapide
  • Grossesse difficile
  • Troubles du sommeil
  • Troubles ORL
  • Difficultés à téter
  • Régurgitations, reflux
  • Troubles digestifs, coliques, diarrhée, constipation
  • Bébé agité, crispé, avec les bras ou les jambes raides, cambré en arrière
  • Bébé qui pleure beaucoup 
  • Il pleure systématiquement dans certaines circonstances (au bain, dans son lit, quand on le prend dans les bras...etc)
  • Il tourne toujours la tête du même côté
  • Déformation du crâne (plagiocéphalie,…), cheveux plus « usés » d'un côté de la tête
  • Torticolis
  • Chutes d'une hauteur importante (après être passé par les urgences pédiatrique)
  • Grossesse gémellaire
  • Après des interventions médicales importantes

SOINS ENFANTS
ET ADOLESCENTS

Les enfants et les adolescents devront être soigneusement et régulièrement suivis pour que leur croissance se déroule harmonieusement.

DANS QUELS CAS
CONSULTER:

• Douleurs de la colonne vertébrale

• Douleurs articulaires et musculaires

• Troubles digestifs

• Troubles ORL (otites à répétition, sinusites à répétition, etc.)

• Appareil dentaire mal supporté (qui donne par exemple des maux de tête, des douleurs cervicales ou dorsales, etc.)

• Déformations de la colonne vertébrale

• Migraines 

• Troubles du sommeil

• Agitation

SOINS
SPORTIFS

Le patient peut venir avec des examens radiologiques s’il en possède.
En cas de non douleur, le patient peut également venir consulter de façon préventive pour faire un bilan (une à deux fois par an).

DANS QUELS CAS
CONSULTER:

• Blessure sportive (tendinite, claquage, élongation, chutes, entorses, fractures après consolidation, ...)

• Douleurs articulaires ou musculaire lors de la pratique sportive
• Points de côté à l’effort (après avis médical)

• Essoufflement (après avis médical)